Corpus Focus : 3ème édition !

Notre itinéraire dansé Corpus Focus revient !

Venez découvrir des restitutions chorégraphiques exceptionnelles, d’avril à juin 2017, à travers la Nouvelle-Aquitaine (ainsi qu’à la Rochelle), issues du travail de nos 4 chorégraphes : la Cie Erre Que Erre, Kirsten Debrock de la Cie KD Danse  Amine Boussa de la Cie Chriki’Z,  et Kader Belmoktar de la Cie Käfig

Venez nombreux-ses !

Cliquez ici pour découvrir notre plaquette & l’ensemble de nos dates 

Découvrez le teaser 2016/2017 de Corpus Focus

 

Kader Belmoktar de la Cie Käfig, en résidence du 20 au 24 mars et du 3 au 7 avril 2017

Le Centre de Formation Adage est heureux d’accueillir Kader Belmoktar, chorégraphe et danseur pour la Cie Käfig en résidence du 20 au 24 mars 2017 et du 3 au 7 avril 2017. Une résidence au cours de laquelle il travaillera avec six danseurs autour d’une création artistique,  amenée par un langage hip-hop élargi et multi horizons, une « confrontation à d’autres mondes », une énergie hybride, à ne surtout pas manquer lors de nos restitutions Corpus Focus.

 

Biographie :

Chorégraphe et danseur pour la Cie Käfig, Kader Belmoktar est né en 1977 à Lyon. Il débute la danse en 1993 avec le groupe Culture Street, puis rejoint Zoro Henchiri et Traction Avant en 1997. Mourad Merzouki lui propose en 1999 la reprise du rôle de Frank II Louise dans le spectacle Récital. Il poursuit sa collaboration avec la compagnie en tant que danseur dans Pas à Pas (2000), Dix Versions (2001), Corps est graphique (2003), Terrain Vague (2006), Tricôté (2008), Agwa (2008), Yo Gee Ti (2012) et Pixel (2014). Son travail avec Mourad Merzouki évolue au fil des années vers une plus grande complicité qui l’amène à assister le chorégraphe dans son travail de création, pour Terrain Vague (2006), Tricôté (2008), Agwa (2008) et 7STEPS (2014). Kader complète sa démarche artistique par le biais de la transmission : il anime de nombreux ateliers de danse auprès de publics variés.

Résidence d’Amine Boussa de la Cie Chriki’Z : Du 20 au 24 février 2017

Le Centre de formation Adage accueille le chorégraphe Amine Boussa, de la Cie Chriki’Z pour une semaine de résidence du 20 au 24 février 2017. Au cours de cette semaine, il travaillera autour d’une pièce chorégraphique intitulée « naM ».

Pour clore ce travail, une sortie de résidence est programmée au Centre d’animation Argonne Nansouty Saint-Genès le vendredi 24 février à 20h30, avec en première partie une performance de percussions corporelles chorégraphiées par Omar Remichi alias Bboy Chakal, et une pièce chorégraphique par Natacha Bouyssou. Une soirée à ne pas manquer !

Biographie :

Artiste autodidacte, Amine Boussa est devenu danseur et chorégraphe. C’est lycéen qu’il découvre la danse et s’initie au Hip Hop. Il enchaîne ensuite en prenant  des stages au sein des Compagnies Accrorap et Käfig, puis participe au festival mondial de la jeunesse à Alger, où il découvre la scène avec le spectacle de Safy Boutella en 2001. Il intègre ensuite le ballet National d’Alger pour lequel il présente la pièce « Le peuplier rouge », de 2002 à 2003. Les scènes se poursuivent avec la compagnie Dit de Grenoble en 2004, sur un registre contemporain, puis il danse pour la compagnie Accrorap / Kader Attou avec la pièce « Douar ». Pour cette dernière, plus de cent dates sont programmées en France et à l’étranger : Pays Bas, Ukraine, Serbie, Egypte… Il se tourne ensuite d’avantage vers des projets personnels en intégrant la compagnie EGO, avec laquelle il participe à de nombreux projets pédagogiques et artistiques, notamment « Catch me if you can ! », un spectacle de rue. Il danse une pièce de trois solos en 2009 pour la compagnie Etre’Ange, « Métamorphose ».

Puis, en 2010, c’est pour la pièce « Symfonia Piesni Zalosnych » (Centre Chorégraphique National de la Rochelle / Poitou Charentes) qu’il livre un travail de danseur interprète. Année forte pour Amine, il crée, toujours en 2010, la compagnie Chriki’Z à la Rochelle, une compagnie Hip Hop qui multiplie les influences et les couleurs artistiques.

En 2011, il chorégraphie sa première pièce : « Mouvance » tout en gardant de vue son parcours d’interprète : Il joue « Instable » pour la compagnie « S’poart / Mickael Le Mer ». Il danse également pour la compagnie franco mexicaine « La Nina de la Casa Azul ». en 2014, il travaille à nouveau en partenariat avec le Centre Chorégraphique de la Rochelle pour la création « Opus 14 », réalisée avec Kader Attou, présentée au cours de la Biennale de la Danse de Lyon en septembre 2014. Enfin, en 2015, il poursuit dans une dynamique multi culturelle et pluri artistique, en collaborant avec Kader Attou et Andés Martin sur « Yatra », pièce composée de danse hip hop, flamenco, musique traditionnelle indienne et percussion.

Kirsten Debrock en résidence du 09/01/2017 > 17/01/2017

Le Centre de formation Adage est fier d’accueillir Kirsten Debrock de la compagnie KD Danse pour 9 jours de résidence, période au cours de laquelle elle sélectionnera des danseurs au sein de la section Hip Hop et de la section Contemporain pour une création exceptionnelle.

Kirsten Debrock est née aux Etats-Unis. Après sa formation au Conservatoire Royal de la Haye, elle danse au sein du Nederlands Dans Theater dirigé par Jiri Kylian, du Basler Ballett et du Scapino Ballet de Rotterdam. Elle travaille avec de nombreux chorégraphes dont Christopher Bruce, Nils Christe, Nacho Duato, Mats Ek, Daniel Ezralow, William Forsythe, Lar Lubovitch, Jiri Kylian, Heinz Spoerli et Hans Van Manen.
En 1983 elle reçoit le Grand Prix Dansers Fonds,79.
En 1991 elle remonte Symphony in Three Movements de Nils Christe pour le Ballet National de Nancy.

En tant que chorégraphe, Kirsten Debrock crée Eye Spy et Cages pour le Scapino Ballet de Rotterdam, Dust in my wings et French Dinner pour le Ballet de Saragosse, Aumelas Steps, Barok, Cel, Dromen en Bedrog pour Introdans, Ein Glas Wasser pour le Theater Hagen, Trias pour la Hoge School voor de Kunsten à Arnehm, Double Level pour le Ballet de l’Opéra de Nice…
En 2006, elle fonde la compagnie KD Danse pour laquelle elle crée aussi la plupart de ses chorégraphies (Discussion autour d’une table – 2006, Le Temps – 2008, Bal de Vie – 2010, ONE – 2011, Impostures – 2012 parmi tant d’autres).
Depuis 2006, elle donne également des ateliers de création chorégraphique et intervient également à de nombreuses reprises en milieu scolaire dans le cadre des projets fédérateur autour des créations de la compagnie.
(Source : http://www.ecolededansedegeneve.net/)

Photo extraite du site http://www.kddanse.org/fr/

Erre Que Erre en résidence du 01/11/2016 > 06/11/2016

Collectif d’artistes de tous horizons, Erre Que Erre est une compagnie alliant danse contemporaine, théâtre, arts visuels. Leur création est basée sur une volonté de varier les inspirations et supports afin d’imaginer de nouvelles formes et concepts de la danse et du mouvement. Erre Que Erre a développé une identité forte de son association avec de nombreux artistes et de nombreuses collaborations. La Compagnie est soutenue par le Département de la culture de Catalogne (Generalitat de Catalunya), INAEM (Ministère de la Culture de l’éducation) et l’ICUB (Mairie de Barcelone).

En résidence pour la section Contemporain, la Compagnie a développé un travail de réflexion autour de la métamorphose,  un ensemble de tableaux et de créations, des machines numérotées, des insectes, des femmes fatales lascives, de la métamorphose du corps vers un autre état.

 erre-que-erre-sonar21-790x490

Corpus Focus 2015-2016, « Danse et Cinéma »

CORPUS FOCUS propose un itinéraire composé de la combinaison de plusieurs créations chorégraphiques, de restitutions publiques, de projections, de conférences, de rencontres-débats, masterclasses ex & intra muros…des Focus….qui s’installent dans des espaces-étapes : Vivres de l’Art, Librairie La Zone du Dehors, Halle des douves, cinémas (UGC, Utopia, Le Festival), Casino Barrière, Centre François Mauriac Malagar… et bien d’autres que nous remercions chaleureusement. Suite au succès de la première édition de Corpus Focus, tourné vers l’alliance de la danse et la calligraphie, nous avons organisé cette année 2015-2016 un nouvel opus de cet événement : La naissance et l’itinéraire de créations chorégraphiques inspirées par le cinéma.

Corpus Focus reste ainsi dans la continuité logique d’une position toujours affirmée et confirmée d’un établissement acteur et porteur de projets artistiques, reconnu dans le secteur professionnel de la danse. Cette année, nous avons souhaité programmer un itinéraire de créations chorégraphiques inspirées par le cinéma. De Mars à Mai 2016 notre itinéraire a ainsi été associé à plusieurs films, et s’est invité sur diverses scènes et dans divers cinémas de la région. Au centre du projet, le Collectif 29, une cellule de danseurs bordelais, qui s’est développée au sein de notre association, et qui se déplacera tout au long de l’itinéraire. Des scènes vibrantes, disséminées dans toute la Région Aquitaine, percutantes et inoubliables.

Corpus Focus 2014-2015, « Danse et Calligraphie »

CORPUS FOCUS propose un itinéraire composé de la combinaison de plusieurs créations chorégraphiques, de restitutions publiques, d’expositions photos, d’ateliers de danse et calligraphie, de conférences, de rencontres, de master classes…ex & intra muros…des Focus….qui s’installent dans des espaces-étapes choisis par chacun.

Le Projet 2015 est inspiré du triptyque calligraphie-photographie d’Anne-Flore Labrunie : « Signs » / « Le souffle du Printemps » / « Mue » . exposé à la Galerie MC2A, à la Bibliothèque du Grand Parc et à la Galerie Arrêt sur l’Image.


jpm_4102

ECRITURE DANSEE

« L’écriture-dansée est une écriture où le geste anime tout le corps et motive une trace qui lui est intimement liée. La danse est cette trace fondamentale qui nous soutient parce qu’elle est «trace intérieure». Et j’envisage aussi l’écriture-dansée sous un autre rapport, celui de la motivation. L’écriture-dansée serait de ce point de vue un travail continu de remotivation de la trace en proposant de nouveaux liens entre sens et trace. Cette recherche est essentiellement divinatoire, les signes dessinés, peints sur le support – papier, toile, corps  … sont vraiment dansés, à savoir animés d’abord par leur trace intérieure. Ils peuvent alors nous permettre de lire de nouvelles associations, de réinventer une écriture libérée de sa pesanteur de vouloir-pouvoir. L’écriture-dansée devient alors ce jeu créatif qui repose sur un processus de renouvellement continu de la motivation. »         Anne-Flore Labrunie

LES ARTISTES ASSOCIES

– ANNE-FLORE LABRUNIE  

 Calligraphe-designer (Bordeaux)

– SHLOMI TUIZER & EDMOND RUSSO 

Chorégraphes

(Compagnie Affari Esteri-Paris)

– MARIE COMANDU 

Chorégraphe / Danseuse-interprète

(Compagnie Faizal Zeghoudi-Bordeaux)

– SABRI COLIN 

Chorégraphe / Danseur-interprète

(Compagnie Kafig-Mourad Merzouki-CCN Créteil &

Company Decalage – Londres)

– COMPAGNIE EX NIHILO / Anne Le Batard 

(Danse contemporaine – Marseille)

– JEAN-PIERRE MARCON

Photographe (Bordeaux)

– LAURENT CROIZIER

Historien & musicologue

Directeur adjoint de la communication et du développement de l’Opéra National de Bordeaux