CF ADAGE
Formation professionnelle
contemporain
hip-hop
Centre de formation
29 Rue Tombe l’Oly
33000 Bordeaux
Ouvert du lundi au vendredi
de 14h à 18h

 

05 56 31 30 32
adage@adage33.fr

kader attou
cie accrorap

Du 06 au 19 novembre 2020
Section Contemporain & HIP HOP
piece repertoire – the roots
« Depuis une vingtaine d’années ma danse s’est façonnée dans le frottement des esthétiques, danse hip hop, danse Kathak, danse contemporaine. Ce qui m’importe dans cette relation-là, c’est de construire des ponts, créer du lien, du dialogue dans la différence. Cette recherche m’a conduit à essayer de mieux comprendre ce qui était du ressort du corps ou de l’émotion. Comment à partir d’une technique, d’un mouvement mécanique, d’un code, avec la virtuosité, naît cette émotion. Cette question fonde The Roots. The Roots, c’est avant tout une aventure humaine, un voyage. Onze danseurs hip hop d’excellence en sont les interprètes et m’accompagnent dans cette aventure. Tableau après tableau, la performance transforme, ouvre vers un ailleurs, emmène vers un autre. L’univers est celui du quotidien, ordinaire, une table… un vinyle craque sur un tourne-disque, souvenir d’enfance. La musique joue là un rôle important, évocateur, la masse des danseurs lui répond. Brahms, Glazunov, la musique électro notamment, ouvrent des portes à cette humanité qui danse. Cette pièce fait appel à l’histoire de chacun, de chaque danseur avec leurs richesses et leur singularité. De leur danse nourrie au fil des années, je pars des racines pour aller vers la mémoire des corps. The Roots représente le fruit de cette quête : puiser dans cette danse généreuse pour découvrir des nouveaux chemins. »

Kader Attou anatomique qui permet d’affiner  précision et énergie dans le mouvement. Le cours commence par une recherche des contacts et appuis sur le sol, pour, au fur et à mesure, entrer dans l’espace spiral et vertical. Les phrases de danse touchent diverses qualités de mouvement : glissé, lancé, dissocié, séquencé, transféré, tilt, suspension…

De léger à tonique, le mouvement du poids est toujours présent et ouvre l’espace à la musicalité et à l’instinct.

De formation classique et contemporaine, Dominique Duszynski a débuté son apprentissage à Liège, à l’Opéra Royal de Wallonie avec J. Douat. Elle a continué ses classes à Bruxelles et participé à de nombreux stages internationaux entre Cologne, Paris et, d’autres villes en Europe et aux Etats-Unis.

Dès l’âge de 16 ans, elle prend ses premiers cours de yoga pour plus tard se tourner vers le Tai-chi et ensuite, le Kinomichi.

© CF ADAGE 2019 / Mentions Légales