Formation professionnelle

Le Centre de Formation Adage 

Le Centre de Formation ADAGE a ouvert ses portes en 2006 à Bordeaux, à l’initiative de sa fondatrice Brigitte Petit, formée au Conservatoire et à l’Opéra de Nice. Il propose deux formations professionnelles (une section contemporaine et une section hip hop) sur 2 ans qui préparent au diplôme de « danseur-interprète ». L’enseignement des différentes disciplines est assuré par une équipe pédagogique composée de professeurs Diplômés d’Etat (DE) ou titulaires du Certificat d’Aptitude à la danse (CA) ainsi que de nombreux intervenants professionnels (chorégraphes, danseurs interprètes…).

 

LA FORMATION, EN VIDEO ET EN CHIFFRES :

 

 

 

Tarifs  

Section Contemporain > 800 heures de formation/an : 4 000 €                                                                                                                                             Section Hip-Hop > 750 heures de formation/an : 3 500 €                                                                                                                                                         Aides possibles suivant profil du candidat, se rapprocher de la mission locale ou du Pôle Emploi.

Objectifs pédagogiques  

Notre formation permet d’acquérir technique et créativité, tout en favorisant  l’insertion professionnelle de nos danseurs.

L’objectif est de former et d’accompagner les stagiaires dans la réalisation de leurs objectifs professionnels : préparer des auditions, intégrer des compagnies professionnelles, créer leur propre structure artistique, développer une matière chorégraphique créative au travers des projets personnels.

Soucieux de dispenser un accompagnement qualitatif et individuel, au service des aspirations et objectifs de chaque stagiaire, nous sommes à l’écoute et disponibles pour les préparer au mieux à la vie professionnelle.

Un accompagnement à la réalisation de CV et Book photo/vidéo est prévu en deuxième année.

Dans le cadre de la formation, les stagiaires sont amenés à participer à des résidences avec des chorégraphes, artistes ou collectifs invités, donnant lieu à des représentations dans notre itinéraire dansé « Corpus Focus » (environ 10 représentations par an).

En parallèle d’une formation transversale, les stagiaires ont la possibilité de préparer l’Examen D’Aptitude Technique (EAT) dans les options jazz et contemporain qui leur permettra d’intégrer un cursus de préparation pour l’obtention du Diplôme d’Etat (DE) pour devenir professeur de danse.

Section Contemporain  

Objectifs :

La formation du danseur interprète section contemporaine, a pour but de former des danseurs contemporains ayant des prérequis dans une ou plusieurs disciplines de danse académique en leur offrant la possibilité de se perfectionner dans celle(s)-ci et en leur proposant une ouverture vers d’autres matières. L’enjeu de la formation est de pouvoir intégrer le paysage chorégraphique actuel.

Disciplines enseignées :

– Contemporain

– Modern jazz

– Classique

– Danses Urbaines

– Cours théoriques (musicalité, percussions corporelles, anatomie, culture chorégraphique…)

Nombre d’heures :

800 heures / an 23 heures / semaine (du lundi au vendredi et certains week-end)

Formation d’octobre à juin (34 semaines)

Section Hip Hop  


Objectifs : 

La formation du danseur interprète section hip hop, a pour but de former des danseurs ayant des prérequis dans une ou plusieurs disciplines de danse urbaines en leur offrant la possibilité de se perfectionner dans celle(s)-ci et en leur proposant une ouverture vers d’autres matières. Ceci afin de performer dans le milieu chorégraphique et répondre aux exigences de compagnies professionnelles.

Disciplines enseignées :

– Break

– Hip Hop

– Krump

– Top Rock

– Pop/Lock

– House

– Contemporain

– Classique

– Cours théoriques (musicalité, percussions corporelles, anatomie, culture chorégraphique…)

Nombre d’heures :

750 heures / ans

23 heures / semaine (du lundi au vendredi et certains week-end)

Formation d’octobre à juin (33 semaines)

Équipe pédagogique  

brigitte-petit

Brigitte PETIT

Directrice administratrice et responsable du développement artistique de la formation danse en Aquitaine (professeur DE)

Section Contemporain  

marie-comandu

Marie COMANDU

Référente Pédagogique Section Contemporain
Danseuse-interprète & Chorégraphe / Professeur (DE)
Issue d’une formation pluridisciplinaire mêlant placement, classique, modern’jazz et contemporain, et médaillée d’Or à l’unanimité en danse contemporaine au Conservatoire National de Région de Bordeaux en 1999, elle s’oriente peu à peu, guidée par les rencontres qu’elle fait, vers la danse contemporaine. Dès 1996, elle entame différentes collaborations artistiques en tant que danseuse-interprète et artiste chorégraphique dans différentes compagnies de danse et de danse-théâtre, dont la Cie Myriam Dooge,  la Cie Faizal Zeghoudi, dans laquelle elle danse encore aujourd’hui. Son axe de recherche : corréler un travail fondé sur l’intention, l’intériorité, l’interprétation juste et claire, la sensibilité, et l’émotivité du mouvement dit « dansé », le contrôle et la distorsion du flux de ce dernier, à un travail technique et physique, mettant en jeu les questions de l’entrelacement-centrement-décentrement, ainsi que la fragilité du geste à son explosivité, celles-là mêmes confrontées et/ou en réponse à l’influence du vécu, des expériences et de l’histoire du danseur. Elle est en charge de la formation en danse contemporaine au Centre de Formation Adage.

Natacha BOUYSSOU

Professeur (DE)
Formée au Centre des Arts Vivants à Paris en danse contemporaine et jazz, Natacha poursuit une formation au centre chorégraphique de la Cie Révolution. En 2006 elle obtient son diplôme d’état de professeur jazz et enseigne dans différents centres de la région Aquitaine. Elle a dansé dans diverses compagnies, dont la Cie ARIA, Cie MORAL SOUL (associée au Quartz, scène nationale de Brest), Tournée Internationale (Maroc, Vénézuela, …), Cie CASSIOPEE (résidente au théâtre de Vierzon), Cie GLISSONS (résidence au CND de Rilleux le Pape), Cie BUDOKAI (Hip-Hop), Cie ACHAIRA (chorégraphe et interprète).

Jean MAGNARD

Danseur-interprète & chorégraphe
Jean Magnard a découvert la danse par le Hip-Hop puis a été formé en danse Contemporaine, Classique et Jazz au Conservatoire puis au CESMD de Poitiers. Il a obtenu un Master en linguistique anglaise à l’Université de Bordeaux en 2014. Il débute sa carrière à Londres, Manchester et Birmingham pour le Sebastian Rex Dance Group, la compagnie Chameleon, la compagnie A2, les chorégraphes Tonny A, Akane Abe et la compagnie Décalage – Mickael Marso Rivière. Artiste invité en 2011 par le Conservatoire de Poitiers pour transmettre son travail chorégraphique, la compagnie Jean Magnard est créée dans cet élan. Jean est chorégraphe invité dans le dispositif « CHOREOLAB »(Angleterre) en 2012 et devient artiste associé à la Compagnie Chameleon(Manchester, UK). Installé à Bordeaux, il travaille pour les compagnies : X-Static Progress ; Adéquate-Lucie Augeai et David Gernez ; La Cavale ; YMA-Chloé Hernandez et Orin Camus. Il intervient à l’Université Bordeaux Montaigne dans le séminaire « Language, Body and Mind » du linguiste Jean-Rémi Lapaire. Son processus de création s’articule autour des gestes qui accompagnent la prise de parole.

Sohrâb CHITAN

Néo-classique
Sohrâb démarre la danse classique en 1994. Il entre au Conservatoire Francis Poulenc à Tours, sous la direction d’Elisabeth Chaffaud et de Rémy Bourgeois (France) en 2000. Il entre ensuite à l’école Rudra-Béjart à Lausanne, Maurice Béjart (Suisse) en 2005 afin de poursuivre sa formation.

C’est aux Etats-Unis, à San Francisco qu’il intègre Alonzon King Lines Ballet en tant que stagiaire et danseur en 2007. Il créé la compagnie de danse « TIMEless Ballet » en 2011, inspirée des ballets russes dans le but de fédérer de nombreux artistes, et de façonner ensemble des créations chargées d’émotions. Il propose une première création chorégraphique avec l’artiste taxidermiste Mathieu Miljavac en 2013. Puis il présente pour TIMEless Ballet : VOYAGES I II II. En 2016-2017, c’est une deuxième création chorégraphique qui voit le jour avec l’artiste capillaire Charlie Le Mindu pour TIMEless Ballet:  ANIMUS/ANIMA. Enfin, une troisième création chorégraphique voit le jour, composée avec des musiciens traditionnels iraniens : DHKIR.

Omar REMICHI (B’boy Chakal)

Break
Champion de France et vice-champion du monde avec la Smala en 2010, il a aussi fait des étincelles les années suivantes en solo : vice-champion d’Afrique, vice-champion du Middle-West (Moyen-Orient), champion de top-rock (debout) 2012 et 2013, meilleur B-Boy européen à l’Eurobattle de Porto en 2012… B’Boy Chakal, alias Omar Remichi, est lui-même un bac + 3 avec des études supérieures en Arabe classique. B’Boy Chakal fait aussi partie de l’Arabik Flavour : « Un concept de break inspiré par la culture arabe dans ses aspects positifs. » Occasionnellement, il retrouve aussi son premier groupe Dziri One que l’on peut traduire par Algérois uni, du nom de la région d’Alger. Entre deux battles, ce qui motive b’Boy Chakal, c’est la transmission : « Je veux former la nouvelle génération. »

Jennyfer FOUQUET

Professeur (DE) – JAZZ
En 2007, elle intègre le corps enseignant du C.F. Adage en tant que professeur de danse jazz et développe les ateliers de répertoire, d’improvisation et de composition chorégraphique. Après avoir été formé par Anne-Marie Porras et avoir obtenu son Diplôme d’Etat au sein de son école à Montpellier en 2003, Jennyfer Fouquet entreprend une formation d’Artiste-Chorégraphe-Interprète au Centre de danse James Carlès à Toulouse où elle interpréta différents rôles dans des pièces de répertoire (« Revelations » d’Alvin Aley, « Ice » de Carolyn Carlson…) et pour des créations (« Transversalle » de Wayne Barbaste, « Intervalle » et »Contrepoint 01″ de James Carlès).  Elle est également intervenue pour le Centre de Formation Révolution. Elle est en charge des cours de modern’jazz et de pilates pour le Centre de Formation ADAGE.

Tommy

Danseur-interprète & chorégraphe
Il fait partie des tontons de notre belle endormie, Musicalité, technique, fondamentaux, style.
Thomas Lafargue, fils unique d’un bluesman, Lenny Lafargue, s’est lancé à la guitare sur les traces du papa. A l’adolescence, c’est le clash. Il se met à douter et après avoir vu le film de Jean-Pierre Thorn Faire kiffer les anges, rejoint les danseurs qui s’entraînent sur un bout de lino, Il les imite et acquiert la technique. Le chorégraphe et danseur Hamid ben Mahi le prend sous son aile, et il intègre sa compagnie Hors-Série tout en poursuivant sa recherche personnelle.il monte son projet. Il veut revenir aux sources et passer le témoin aux jeunes.
En 2002, il monte la Smala souhaitant établir autour d’une troupe, une ambiance fédératrice, un esprit familial. Peu à peu de très bons danseurs ont émergé et d’autres les ont rejoints. En 2010, ces danseurs, au sens du rythme aiguisé, ont créé la surprise à Montpellier en remportant le championnat de France de Hip Hop. Aujourd’hui, il est un des symboles de cette scène à Bordeaux et continue de développer le mouvement en organisant de nombreux battles et en formant la nouvelle génération.

KIDOU

Hip Hop
Kidou est un danseur hip hop issu du freestyle et des battles. Autodidacte il s’est consacré pleinement à la danse tardivement. Après quelques années à écumer les battles de la région, et après un passage avec le NY Posse dans l’émission Dance Street et une élimination en finale, il se tourne finalement vers le hip hop chorégraphique et notamment le L.A Style au contact de Julian Hyun.

Inspiré par les mouvances nord américaines son style est un subtile mélange de nuances d’énergies, de recherches d’images graphiques et d’une musicalité qu’il essaie de pousser au maximum. Membre actif et co-directeur du collectif Global Movement son principal support reste la vidéo et les supports numériques. En dehors de la danse c’est un fan de sport US, notamment le football américain qu’il pratique, un sneaker addict et de la sappe en général.

Michael MEYNEY

Professeur (DE) – Classique
Diplomé d’Etat en danse classique, il a été formé à l’école de danse Sandrine Meyney puis à l’école de ballet de Martial Bockstaele ainsi qu’au Conservatoire de Bordeaux. Il débute sa carrière de danseur-interprète professionnel à l’Opéra National de Bordeaux. Pendant plus de 7 ans, il y dansera les plus grands ballets du répertoire classique au niveau national et  international.

Il poursuit ensuite sa carrière à Barcelone au sein des ballets de David Campos. Il sera l’un des référents pédagogiques en danse classique du Centre de Formation Adage.

Dorothée TOUZANNE

Professeur (DE)
Elle est formée au Conservatoire de Pau par Nathalie Michaud, responsable du secteur danse, puis obtient son diplôme d’état en danse classique en 2002 à Paris. En 2003 elle ouvre sa propre école, le Centre de Danse Dorothée Touzanne à Pau. Elle alterne sa passion pour l’enseignement et la scène en dansant dans de nombreuses compagnies et coordonne l’organisation de stages pluridisciplinaires à résonance internationale. En 2011, elle réussit avec succès le concours d’assistant spécialisé d’enseignement artistique (cadre Fonction Publique) en danse classique.  Elle coordonnera l’enseignement des fondamentaux de la danse classique et de son histoire.

 

Section HipHop  

Hamid Ben Mahi

Parrain de la formation
Danseur-interprète & chorégraphe
Après des études chorégraphiques au CNR de Bordeaux où il a été médaillé d’or en Modern Jazz, à l’école supérieure de danse classique Rosella Hightower à Cannes et au sein de l’école d’Alvin Ailey à New York (USA), Hamid BEN MAHI dessine son destin de chorégraphe et développe son interprétation au côté d’artistes comme Philippe Découflé, Michel Schweizer ou encore Kader Attou.

En 2000, il crée la compagnie HORS SERIE et entreprend une recherche où il questionne l’identité du danseur hip-hop, son histoire, son vécu et sa volonté d’être sur scène.
Volonté qui le poussera à créer CHRONIC(S) en 2002 en collaboration avec Michel Schweizer, SEKEL en 2004, FAUT QU’ON PARLE ! Au Festival d’Avignon 2006 en collaboration avec Guy Alloucherie, ON N’OUBLIE PAS au Festival Montpellier Danse 2007, LA GEOGRAPHIE DU DANGER créée en 2010 au Centre Chorégraphique National de La Rochelle / Poitou-Charentes, Kader Attou / Cie Accrorap puis tout dernièrement BEAUTIFUL DJAZAÏR créée en 2011 en collaboration avec la compagnie Mémoires Vives. En 2013, il créera APACHE, pièce de groupe sur les œuvres d’Alain Baschung.

Hamid Ben Mahi est artiste en partage au Centre Chorégraphique National (CCN) de la Rochelle / Poitou-Charentes, Kader Attou / Cie Accrorap, artiste en résidence au Théâtre Louis Aragon, scène conventionnée danse dans le cadre du dispositif « Tremblay, territoire(s) de la danse » et en résidence à la M270, Maison des Savoirs Partagés sur la commune de Floirac.
De plus, il est régulièrement soutenu par le Centre Chorégraphique National d’Aquitaine en Pyrénées Atlantique – Malandain Ballet Biarritz dans le cadre du dispositif « accueil studio », des scènes conventionnées danse et de nombreux lieux de diffusion et de création nationaux et internationaux sensibles à sa démarche artistique.

Sabri COLIN

Référent Pédagogique
Danseur-interprète & chorégraphe
Sabri Colin découvre la danse à l’âge de 19 ans. Il débute par le Breakdance en intégrant le crew RUFF’N’X avec qui, il sortira vainqueur du Battle of the Year 2006 et 2007. Il intègre en 2008 la Compagnie anglaise DECALAGE sous la direction de Mickael Rivière avec qui il tourne à travers l’Europe avec la création « BREAKINPOINT ». Il partage la scène avec des danseurs et des compagnies du monde entier comme FLYING STEPS, la Cie SALAM, le danseur SALAH du Vagabond Crew, MISTER WIGGEL’S. Il décide d’approfondir son art et intègre le centre de formation de Cinthya Jouffre en Alsace. Il en sort diplômé et poursuit sa formation à Bordeaux au Centre de Formation Adage. En complément de sa carrière de danseur professionnel, il enseigne depuis 2008 sa danse Hip-Hop, Break, New Style et Abstract au sein de différentes écoles. Il est invité pour faire des stages à travers la France et intègre en 2009 l’équipe pédagogique du Centre de Formation Adage où il y fait sa première création « IMPACT » en 2010.

Il est aujourd’hui danseur interprète pour la Compagnie Käfig pour laquelle il danse à travers le monde entier 3 créations : « Yoo Gee Ti » , « Kampus » et « Recital à 40 ». Il est le référent en danses urbaines du C.F. Adage pour lequel il a crée plusieurs pièces : « Impact », « Ah oui moi aussi », « Syndrome » et « Hybrid Theory ».

Norton

Danseur-interprète & chorégraphe
Autodidacte jusqu’en 1999, Norton Antivilo poursuit par une formation professionnelle en Jazz au Conservatoire de Bordeaux Jacques Thibault – où il décrochera la Médaille d’Argent au concours de fin d’année et qui lui permettra de se prévaloir de solides bases pour la suite de sa carrière. Dès la fin de ce cursus, il intègre la Compagnie Rêvolution d’Anthony Egéa, en tant qu’interprète dans la pièce « Rue Magique ».Porté par la réussite de cette collaboration, Norton crée sa première compagnie, Positiv’ Attitude et sa première pièce, « Mêmes Fins ».
Son ardent désir d’exceller en danse Hip Hop l’amène à s’installer à Montpellier pour approfondir sa formation auprès de trois grands noms de la discipline : Gabin Nuissier, Junior Almeida et Sébastien Lefrançois.
Danseur polyvalent confirmé, Norton pour autant ne cesse de renforcer ses acquis dans des techniques Hip Hop – Poppin, Lockin, Jazz Rock, House Dance, … – auprès de professionnels de renommée internationale : Dominique Lesdema, Babson, P-Lock, Brooklin Terry, E-Jo Wilson, Wiggles.
En 2002, il collabore à nouveau avec la Compagnie Rêvolution, en qualité d’interprète dans « Triptyk »,puis en tant qu’assistant chorégraphe sur « Mutant ».
Parallèlement et tout en multipliant les tournées avec les compagnies Rêvolution et Positiv’Attitude de 2002 à 2008, Norton décide d’élargir encore son expérience en explorant d’autres disciplines artistiques, et plus particulièrement le théâtre avec la compagnie Les Taupes Secrètes, la salsa avec Free Salsa et la danse académique avec la compagnie Lullaby.
C’est également à cette époque qu’il interviendra pour la première fois en tant qu’enseignant au Centre de formation professionnel Rêvolution.
Il collaborera par ailleurs avec Kadia Faraux en tant qu’interprète dans « Le Silence des Hommes » et avec la compagnie réunionnaise Soul City en tant qu’assistant chorégraphe et co-chorégraphe, pour les créations « À Contre Sud » et « Haine Terre Rieur » en 2009.
Ces dernières collaborations seront l’élément déclencheur de sa décision de s’exprimer sur des thèmes en lien avec son histoire, son identité, ses racines, son statut de réfugié politique… Norton concrétisera ce besoin d’écriture en créant en 2003 la Compagnie ACTA EST FABULA.

Tommy

Danseur-interprète & chorégraphe
Il fait partie des tontons de notre belle endormie, Musicalité, technique, fondamentaux, style.
Thomas Lafargue, fils unique d’un bluesman, Lenny Lafargue, s’est lancé à la guitare sur les traces du papa. A l’adolescence, c’est le clash. Il se met à douter et après avoir vu le film de Jean-Pierre Thorn Faire kiffer les anges, rejoint les danseurs qui s’entraînent sur un bout de lino, Il les imite et acquiert la technique. Le chorégraphe et danseur Hamid ben Mahi le prend sous son aile, et il intègre sa compagnie Hors-Série tout en poursuivant sa recherche personnelle.il monte son projet. Il veut revenir aux sources et passer le témoin aux jeunes.
En 2002, il monte la Smala souhaitant établir autour d’une troupe, une ambiance fédératrice, un esprit familial. Peu à peu de très bons danseurs ont émergé et d’autres les ont rejoints. En 2010, ces danseurs, au sens du rythme aiguisé, ont créé la surprise à Montpellier en remportant le championnat de France de Hip Hop. Aujourd’hui, il est un des symboles de cette scène à Bordeaux et continue de développer le mouvement en organisant de nombreux battles et en formant la nouvelle génération.

Sohrâb CHITAN

Néo-classique
Sohrâb démarre la danse classique en 1994. Il entre au Conservatoire Francis Poulenc à Tours, sous la direction d’Elisabeth Chaffaud et de Rémy Bourgeois (France) en 2000. Il entre ensuite à l’école Rudra-Béjart à Lausanne, Maurice Béjart (Suisse) en 2005 afin de poursuivre sa formation.

C’est aux Etats- Unis, à San Francisco qu’il intègre Alonzon King Lines Ballet en tant que stagiaire et danseur en 2007. Il créé la compagnie de danse ‘TIMEless Ballet’ en 2011, inspirée des ballets russes dans le but de fédérer de nombreux artistes, et de façonner ensemble des créations chargées d’émotions. Il propose une première création chorégraphique avec l’artiste taxidermiste Mathieu Miljavac en 2013. Puis il présente pour TIMEless Ballet : VOYAGES I II II. En 2016-2017, c’est une deuxième création chorégraphique qui voit le jour avec l’artiste capillaire Charlie Le Mindu pour TIMEless Ballet:  ANIMUS/ANIMA. Enfin, une troisième création chorégraphique voit le jour, composée avec des musiciens traditionnels Iraniens : DHKIR.

marie-comandu

Marie COMANDU

Référente Pédagogique Section Contemporain
Danseuse-interprète & Chorégraphe / Professeur (DE)
Issue d’une formation pluridisciplinaire mêlant placement, classique, modern’jazz et contemporain, et médaillée d’Or à l’unanimité en danse contemporaine au Conservatoire National de Région de Bordeaux en 1999, elle s’oriente peu à peu, guidée par les rencontres qu’elle fait, vers la danse contemporaine. Dès 1996, elle entame différentes collaborations artistiques en tant que danseuse-interprète et artiste chorégraphique dans différentes compagnie de danse et de danse-théâtre, dont la Cie Myriam Dooge, la Cie Lullaby et la Cie Faizal Zeghoudi, dans laquelle elle danse encore ce jour. Son axe de recherche : corréler un travail fondé sur l’intention, l’intériorité, l’interprétation juste et claire, la sensibilité, et l’émotivité du mouvement dit « dansé », le contrôle et la distorsion du flux de ce dernier, à un travail technique et physique, mettant en jeu les questions de l’entrelacement-centrement-décentrement, ainsi que la fragilité du geste à son explosivité, celles-là même confrontées et/ou en réponse à l’influence du vécu, des expériences et de l’histoire du danseur. Elle est en charge de la formation en danse contemporaine au Centre de Formation ADAGE.

Mickael FLORESTAN

KRUMP
Originaire de l’ile de la Réunion, c’est en 2010 qu’il se prend d’affection pour le hip-hop. C’est donc dans un collectif local privilégiant les shows chorégraphique que les premières expériences se font. Deux ans plus tard, direction Bordeaux au centre de formation de la Compagnie Révolution pour devenir danseur interprète hip-hop. C’est à ce même moment que le krump devient sa danse de prédilection. Aujourd’hui, cette passion s’exprime au sein de la compagnie DK-BEL (Paris) et Pôle Pik (Lyon, Bron). Adepte de battles, c’est lors de ces rassemblements que sa danse devient plus parlante et plus libre.

KIDOU

Hip Hop
Kidou est un danseur hip hop issu du freestyle et des battles. Autodidacte il s’est consacré pleinement à la danse tardivement. Après quelques années à écumer les battles de la région, et après un passage avec le NY Posse dans l’émission Dance Street et une élimination en finale, il se tourne finalement vers le hip hop chorégraphique et notamment le L.A Style au contact de Julian Hyun.

Inspiré par les mouvances nord américaines son style est un subtile mélange de nuances d’énergies, de recherches d’images graphiques et d’une musicalité qu’il essaie de pousser au maximum. Membre actif et co-directeur du collectif Global Movement son principal support reste la vidéo et les supports numériques. En dehors de la danse c’est un fan de sport US, notamment le football américain qu’il pratique, un sneaker addict et de la sappe en général.

Mede YETONGNON

Top Rock
Mède a participé à de nombreuses compétitions et a affiné son style au fil du temps. En 2010 il participe au Battle of The Year ( France ) et obtient la 1ère place  avec la smala Crew. En 2010, il enchaîne avec la Battle of The year international ( France ) et obtient la 3eme place puis avec le Battle exhibition who can roast The most ( New York ). Départ en Hollande en 2011 pour participer à l’IBE catégorie Crew vs Crew , avec obtention de la 1ère place. Il enchaîne en 2013 : Juste debout World final en catégorie Top rock ( 2nd place), puis au Street star ( Suede ) catégorie Crew vs crew (2nd place) puis participation au Sdk ( République tchèque ) Catégorie 5vs5 (demi final). Il décroche et conserve la première place en 2013, 2014, 2015, 2016 : U got soul ( France ) catégorie Top rock . En 2014, Médé participe encore à d’autres compétitions : Juste debout World final ( Bercy France ) catégorie Top rock (carré final), et au Festival kalypso  en Catégorie young/initié (1ère place). Enfin, en 2015 il enchaîne avec IBE catégorie Top rock ( Hollande) (demi final), puis en 2016 : Floor wars ( Danemark ) catégorie top rock (demi final ). Il intègre diverses compagnies durant ce parcours, Les échos-lies de 2010 à 2013, avec une tournée à bobino , au palais des glaces, à Bercy , à Pierre Cardin, à Avignon ( 3 année de suite ) puis Los Angeles, Las Vegas ,Chine … Il fait partie de la compagnie Hervé Skia depuis 2013 avec laquelle il fait des tournée en Île de France. De 2013 à 2014, il intègre la Compagnie Malka, avec un tryptique trois chorégraphes ( Anne Nguyen , Boota Landrille Tchouda , Farid Berki). Puis il intègre la compagnie Kafig avec laquelle il produit « Pixel » depuis 2014.

Michael MEYNEY

Professeur (DE) – Classique
Diplomé d’Etat en danse classique, il a été formé à l’école de danse Sandrine Meyney puis à l’école de ballet de Martial Bockstaele ainsi qu’au Conservatoire de Bordeaux. Il débute sa carrière de danseur-interprète professionnel à l’Opéra National de Bordeaux. Pendant plus de 7 ans, il y dansera les plus grands ballets du répertoire classique au niveau national et  international.

Il poursuit ensuite sa carrière à Barcelone au sein des ballets de David Campos. Il sera l’un des référents pédagogiques en danse classique du Centre de Formation Adage.

Omar REMICHI (B’boy Chakal)

Break
Champion de France et vice-champion du monde avec la Smala en 2010, il a aussi fait des étincelles les années suivantes en solo : vice-champion d’Afrique, vice-champion du Middle-West (Moyen-Orient), champion de top-rock (debout) 2012 et 2013, meilleur B-Boy européen à l’Eurobattle de Porto en 2012… B’Boy Chakal, alias Omar Remichi, est lui-même un bac + 3 avec des études supérieures en Arabe classique. B’Boy Chakal fait aussi partie de l’Arabik Flavour : « Un concept de break inspiré par la culture arabe dans ses aspects positifs. » Occasionnellement, il retrouve aussi son premier groupe Dziri One que l’on peut traduire par Algérois uni, du nom de la région d’Alger. Entre deux battles, ce qui motive b’Boy Chakal, c’est la transmission : « Je veux former la nouvelle génération. »

Clémentine TARILLON

Contemporain
Professeure de danse diplômée d’État et danseuse professionnelle, Clémentine se forme auprès de divers structures comme que le Conservatoire ou les RIDC à Paris.  Elle mène également un travail d’interprète et de chorégraphe au sein de différentes compagnies.

Son expérience est traversée de plusieurs influences: danse contemporaine, modern jazz, danse contact, gymnastique, théâtre… Ainsi elle propose une danse dans l’air du temps, inspirée du quotidien et qui privilégie la notion de plaisir. Dans ses cours, Clémentine travaille sur l’acquisition de bases techniques tout en s’attachant à développer les qualités artistiques et créatives de ses élèves.

Natacha BOUYSSOU

Professeur (DE)
Formée au Centre des Arts Vivants à Paris en danse contemporaine et jazz, Natacha poursuit une formation au centre chorégraphique de la Cie Révolution. En 2006 elle obtient son diplôme d’état de professeur jazz et enseigne dans différents centres de la région Aquitaine. Elle a dansé dans diverses compagnies, dont la Cie ARIA, Cie MORAL SOUL (associée au Quartz, scène nationale de Brest), Tournée Internationale (Maroc, Vénézuela, …), Cie CASSIOPEE (résidente au théâtre de Vierzon), Cie GLISSONS (résidence au CND de Rilleux le Pape), Cie BUDOKAI (Hip-Hop), Cie ACHAIRA (chorégraphe et interprète).